À l’occasion de la rentrée scolaire, nous avons rendu visite à trois écoles de notre circonscription : l’école Rollin, l’école Chomel et l’école Saint-Benoit en compagnie des maires Florence Berthout, Jean-Pierre Lecoq, et du recteur de l’académie de Paris, Gilles Pécout.

Nous avons pu découvrir des initiatives pédagogique que notre majorité veut promouvoir : anglais en maternelle, l’école inclusive pour les enfants handicapés ainsi que l’expérimentation des circuits courts dans les cantines.

Rentrée 2019-2020 : Un grand service public de l’École inclusive dès la rentrée 2019

En 2017, nous avions fait le pari de réduire les inégalités en investissant dans l’école avec comme leitmotiv de faire plus pour ceux qui ont le moins.

En 2019, c’est une rentrée pleinement inclusive en étant tous concernés, tous mobilisés pour une École inclusive afin d’offrir à chaque enfant en situation de handicap une rentrée 2019 similaire à celle de tous les autres enfants, comme l’a fait l’école Rollin dans le 5e arrondissement de Paris. Celle-ci compte une classe d’inclusion pour 12 enfants touchés par des troubles des fonctions cognitives. Ces élevés sont accueillis quelques heures par semaine et parfois même à 90% dans une classe dite « classique « de référence.

Par ailleurs, permettre à l’École d’être pleinement inclusive est une ambition forte du président de la République qui a fait de la scolarisation des élèves en situation de handicap une priorité du quinquennat. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées, se sont donnés pour objectif de construire un grand service public de l’École inclusive dès la rentrée 2019.

Afin d’atteindre cet objectif, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse transforme en profondeur l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Face à l’augmentation constante du nombre d’élèves concernés, l’École replace la proximité et la réactivité au cœur de l’organisation de l’accompagnement. La simplification des démarches des familles et la personnalisation des parcours des élèves sont deux autres piliers de ce plan de transformation, qui s’articule autour de sept axes, comme l’institution d’un service de l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Le 1er juillet dernier, nous avons organisé un conseil de circonscription à l’Hôtel de l’Industrie en présence d’une assistance nombreuse ayant pour thème «  l’acte II du quinquennat : Demandez le programme !  »

Des échanges riches et passionnants avec les habitants de la deuxième circonscription de Paris sur les deux ans d’action et les prochains chantiers porté par le gouvernement et la majorité.

Veuillez découvrir les chantiers de l’acte II :

🔵 Financer la dépendance :

Les premières mesures dans le budget 2020 de la Sécurité sociale :

• Le maintien à domicile des personnes âgées

• Investissements dans les maisons de retraite

🔵 Réforme des retraites :

• L’âge légal de départ à la retraite est maintenu à 62 ans

• Définir un âge d’équilibre pour la retraite et des incitations à travailler plus longtemps.  Ainsi, chacun pourra faire son choix.

🔵 L’accélération de politique écologique :

• La lutte contre le gaspillage qui sera inscrit dans les trois priorités de l’Assemblée nationale pour la rentrée en septembre.

• Le crédit d’impôt de transition énergétique sera élargi

• Imposer l’incorporation de plastique recyclé dans toutes les bouteilles en plastique avec l’objectif de parvenir à 100 % de plastique recyclé

• Rendre le Nutri-Score sur les emballages des aliments obligatoires : le dispositif est facultatif depuis 2017

🔵 Fiscalité :

• Réduction des impôts de 27 MDS € au total sur le quinquennat.

• Le taux d’imposition de la première tranche de l’impôt sur le revenu baissera de trois points, soit un gain moyen de 350€

• La taxe d’imposition sur la résidence principale sera totalement supprimée en 2020 pour l’ensemble des Français

🔵 La révision constitutionnelle :

• Réduire le nombre de parlementaires d’un quart.

🔵 Élus locaux et le service public :

• Favoriser l’engagement des maires en proposant un projet de loi en juillet.

• Création de 300 maisons France services, permettant aux citoyens de se renseigner et d’effectuer leurs principales démarches administratives.

🔵 L’emploi :

• Pénaliser les entreprises abusant des contrats courts.

• Le recrutement de plus de 1.000 nouveaux conseillers Pôle emploi pour trois ans. 

🔵 La sécurité :

• La lutte contre les stupéfiants sera la priorité des douze prochains mois.

🔵 L’école :

• Le nombre d’élèves par classe sera élargi à la grande section de maternelle dans les zones moins favorisées afin de favoriser l’égalité des chances.

• Le nombre d’élèves par classe ne devra plus dépasser 24 en CP et CE1

À l’occasion de l’inauguration lumières et nouveautés au Musée de Minéralogie Mines Paris tech, j’ai eu le plaisir de visiter la nouvelle exposition sur les dons du ciel des météorites et des hommes.

Le Musée de Minéralogie présente des échantillons issus de sa collection de météorites comme l’un des plus gros morceaux (226 kg) de la météorite Canyon Diablo à l’origine du Meteor Crater en Arizona. Il s’agit de dons récents de Luc Labenne, Alain Carion et Edwin Thompson, chasseurs de météorites, ainsi que de l’association ABC Mines, soutien de la collection.

Dans l’exposition, on retrouve de grands noms, tous donateurs de météorites, de la seconde partie du 19ième siècle comme Daubrée, Adam, Bertrand, Coxe, Domeyko, Brezina ou encore Lambotin. Ils se sont illustrés dans l’histoire des sciences, de la minéralogie et pour bon nombre d’entre eux dans l’histoire de l’école des Mines.

À travers cette collection de météorites, c’est non seulement la rareté et l’étrangeté de ces échantillons qui sont mis en valeur, mais également leur intérêt scientifique permettant de comprendre l’histoire et l’évolution de notre système solaire.

Notre café politique avec les marcheurs et les habitants de la 2e circonscription de Paris a été animé par Clément Beaune, conseiller G20 et Europe à la Présidence de la République en partageant son engagement sans relâche et son expertise sur l’Europe.

Un moment de convivialité rythmé par de beaux échanges sur la campagne des élections européennes et marqué par une forte conviction qu’élire le plus de députés Renaissance, le 26 mai est la meilleure garantie de réussir les changements concrets.

L’occasion de la fête de l’Europe, j’ai accueilli dans ma circonscription les marcheurs de Paris lors d’un rassemblement en soutien à la place de la femme dans l’Europe de demain, en rendant hommage à Simone Veil et aux autres figures de l’Europe qui reposent au Panthéon.

Rassemblement républicain, à l’initiative de Jean-Pierre Lecoq à la Mairie du 6e arrondissement de Paris pour se souvenir que la paix, qui règne en Europe depuis 8 Mai 1945, est notre bien le plus précieux, dont découlent notre rayonnement dans le monde et la prospérité de nos concitoyens.

Un moment de convivialité avec les marcheurs et les habitants de la 2e circonscription de Paris, rythmé par un débriefing du Grand Débat National et de beaux échanges sur la campagne des élections européennes, ainsi que sur l’actualité politique de notre pays. Ce café politique a été marqué par une forte conviction que le pays vit un moment crucial et l’attente-impatiente des annonces du Président de la République.

Le 14 mars dernier, nous avons organisé une réunion dans le cadre du Grand Débat National sur le thème de la transition écologique au ministère de la transition écologique et solidaire en présence du ministre François de Rugy.

La réunion a été marquée par des idées passionnantes et engagées. Nombreuses propositions concrètes ont été partagées et votées tout au long de la soirée par l’ensemble de l’assistance.

Résultats des votes des mesures proposées au cours du débat :

Les mesures suivantes ont fait l’objet d’un fort consensus :

🔵 Arrêter les subventions d’énergies fossiles en Europe

🔵 Étiquetage environnemental avec bonus/malus sur la TVA

🔵 Sanctuariser + de surfaces pour la biodiversité

🔵 Label économie circulaire basé sur l’impact écologique des produits

🔵 Ne plus prendre le PIB comme indicateur de la réussite économique

🔵 Indexer l’éco contribution sur l’impact écologique

🔵 Informer sur les produits de saison

🔵 Financement R&D pour les énergies marines

🔵 Eco-délégué dans les lycées

🔵 Journée sans viande dans les écoles

🔵 Patrimoine public énergivore

🔵 Tiers investisseurs pour la rénovation énergétique des bâtiments

🔵 Taxe aux frontières pour ceux qui ne font rien pour le carbone

🔵 Service écologique en lieu et place du service civique

🔵 Remplacer google par Ecosia dans les institutions

🔵 Pousser une réglementation pro finance responsable en Europe

🔵 Interdire des emballages à usage unique

🔵 Campagne publique “10 mesures écologiques facile pour tous les jours”

🔵 Campagne de sensibilisation sur la toxicité des mégots jetés

🔵Ajout d’un cours sur l’écologie dans les Programmes scolaires

🔵 Réorienter la PAC

🔵 Généraliser les analyses de cycle de vie environnementale

🔵 Indexer l’éco contribution sur l’impact écologique du produit.

Les mesures suivantes n’ont pas fait l’objet d’un consensus :

🔵 Locataires dans les assemblées de co-propriétaires + pouvoir de vote

🔵 Mettre en place un grand emprunt national écologique

🔵 Name and Shame

🔵 Favoriser le biogaz et l’utilisation des déchets organiques

🔵 Taxe carbone euro et redistribuer directement équitablement aux citoyens

🔵 Supprimer l’élevage pour la chasse

🔵 Boycott des produits à forte empreinte carbone

🔵 Organiser un grand débat sur le nucléaire en France

🔵 Retravailler le coefficient de conversion énergie primaire pour cesser de pénaliser l’électivité face au gaz

🔵 Réorienter les financements R&D du nucléaire vers les énergies renouvelables

Les mesures suivantes ont fait l’objet d’un fort dissensus :

🔵 Statut juridique : Considérer l’animal et la plante comme une personne

🔵 Créer une devise carbone pour avoir un stock carbone indexé sur l’euro pour tout le monde

➡️ Découvrir le contre-rendu de la réunion : https://granddebat.fr/pages/comptes-rendus-des-reunions-local

Dans le cadre du Grand Débat National, nous avons organisé le 11 mars dernier une réunion publique à l’Hôtel de l’Industrie sur le thème de la démocratie et la citoyenneté en présence de Didier Maus, universitaire français et spécialiste de droit constitutionnel.

Plus de 200 personnes ont débattu de démocratie et citoyenneté, en soumettant des idées passionnantes et des propositions concrétes.

Les propositions suivantes ont été formulées par le public :

🔵 L’introduction d’une dose de proportionnelle, pour permettre une meilleure représentation de la société.

🔵 La prise en compte du vote blanc, mais en évitant tout risque de blocage institutionnel.

🔵 Le renforcement des pouvoirs locaux pour servir de contre-pouvoirs efficaces.

🔵 La transparence des rémunérations des autorités administratives.

🔵 La mise en place du jugement majoritaire comme mode de scrutin, qui permet à chaque électeur de se prononcer sur tous les candidats à une élection.

🔵 La mise en place d’un référendum d’initiative citoyenne en toute matière, à savoir législatif, constituant et révocatoire, pour permettre au peuple de se prononcer sans la médiation des parlementaires.

🔵 L’obligation de consulter le peuple par référendum en cas de révisions.

🔵 Le développement du référendum local sur des problématiques concrètes, pour renouer le lien entre les citoyens et les élus au plus près de leurs préoccupations.

🔵 La promotion de l’engagement associatif et du bénévolat pour permettre à chacun d’être utile à la société.

🔵 La consultation et la prise en compte des associations dans la prise de décision.

🔵 La suppression de la Cour de Justice de la République.

🔵 L’introduction d’une logique de mandat impératif pour permettre un meilleur contrôle des citoyens sur leurs représentants.

🔵 Le soutien à la presse, qui participe au système politique en tant que contre-pouvoir.

🔵 L’introduction d’élections intermédiaires ou d’un décalage entre les élections présidentielles et législatives, pour confirmer ou infirmer la direction prise par le Président au cours de la première partie de son mandat.

➡️ Découvrir le contre-rendu de la réunion : https://granddebat.fr/pages/comptes-rendus-des-reunions-locales

Médias

#8h30Franceinfo du 28 août 2019

"Nous sommes au début d'une grande consultation des Français sur les retraites à l'image du Grand Débat. Il faut rendre le système compréhensibles pour tous les Français et le rendre plus juste en créant un dispositif universel à points, c'est le cœur de la réforme."#8h30Franceinfo du 28 août 2019

Du 22 au 23 juillet

Cette semaine dans l'hémicycle, les députés ont examiné le projet de loi relatif à la modernisation de la distribution de la presse. Le secteur de la distribution de la presse au numéro a été totalement bouleversé par l'arrivée du numérique et l’évolution des pratiques des lecteurs.Du 22 au 23 juillet